Sur le film

« Les films d’une seule couleur ne sont pas bons. Dans la vie, il y a toujours des retournements curieux, intervient toujours un aspect grotesque, comique, il y a quelque chose qui rompt la gravité, la sévérité des faits. Alors ceux qui travaillent seulement à gros traits, moi je ne les aime pas beaucoup. Je préfère Petri, Petri a de l’esprit, de la férocité et de la joie dans le corps, et aussi l’habileté de faire du spectacle. » Dino Risi

La Classe ouvrière va au paradis

Synopsis

Lulù Massa, véritable stakhanoviste du travail, est un ouvrier très apprécié de ses supérieurs, et détesté de ses collègues dont il méprise les revendications sur les conditions de sécurité au travail. Alors qu’il se coupe un doigt accidentellement les autres ouvriers, par solidarité, se mettent en grève. Face au comportement de ses patrons, Lulù décide alors de s’investir dans l’action syndicale et engage toute son énergie dans ce nouveau combat…

 

Palme d'Or
Festival de Cannes - 1972

un film de Elio Petri
avec Gian Maria Volonte - M. Melato
Scénario Elio Petri - Ugo Pirro
Image Luigi Kuveiller
Musique Ennio Moriconne
Production Euro International Film

Italie - 1971 - 125 minutes - Couleur - 1,85 - Mono - VOSTF - Visa 39314
télécharger
télécharger
télécharger
télécharger le dossier complet