Sur le film

Cette satire teintée d’humour noir reste l’un des meilleurs films d’Autant-Lara. Symptomatique, aussi, du talent ravageur d’Aurenche et de Bost, experts en situations
cocasses et en répliques dérangeantes. Télérama

L'auberge rouge

Synopsis

En 1833, à l’auberge de Peyrebeille, perdue en montagne, Marie et Pierre Martin, un couple d’aubergistes, assassinent leurs clients pour les voler. Les voyageurs d’une diligence descendent à l’auberge, bientôt suivis par un moine bon vivant. Or, la femme Martin éprouve le besoin de se confesser au saint homme. A sa grande horreur, elle lui avoue la bagatelle de cent trois crimes. Le moine, lié par le secret de la confession, va cependant s’employer par tous les moyens à sauver les voyageurs...

“Truculent et sulfureux, !
Une farce ? un drame ? une fable philosophique ?
Un film inclassable ! ”

un film de Claude Autant-Lara
avec Fernandel - Françoise Rosay
Julien Carette - Marie-Claire Olivia

Scénario Jean Aurenche - P. Bost
Image André Bac
Musique René Cloerec
Production Simon Schiffrin

France - 1951 - 95 minutes - N & B - 1,37 - Mono - Visa 11082
télécharger
télécharger
télécharger
télécharger le dossier complet